Taatu : une alternative européenne à Second Life

Publié le par stefleur

  Taatu propose une nouvelle forme de réseau social dans un environnement entièrement personnalisable. Plus simple que Second Life, il s’adresse avant tout à un public d’adolescents.

Second Life fascine les plus grandes marques (voir le diaporama) mais il n'est pourtant pas le seul à occuper le terrain des univers virtuels communautaires. En effet, depuis fin 2005, un autre de ces mondes virtuels est accessible aux internautes francophones. Basé en Belgique, Taatu propose un environnement immersif tridimensionnel dédié aux jeunes de 12 à 25 ans. Simple d'accès, le service est avant tout un lieu de rencontre complètement personnalisable. Il est officiellement ouvert en France depuis cette semaine.

"L'engouement médiatique pour Second Life est très utile puisqu'il permet aux autres mondes virtuels de gagner en visibilité" explique Yannick Bollati, PDG de Taatu, un univers virtuel qui se veut très différent de son illustre congénère. "Second Life constitue un environnement fréquenté par une élite anglophone et bien au fait des nouvelles technologies alors que Taatu est à la fois plus simple d'accès et plus léger à faire fonctionner" précise-t-il.

La simplicité doit en effet primer puisque le service s'adresse en particulier à une cible de jeunes internautes. Taatu se positionne donc plus comme un réseau social tridimensionnel et interactif là où Second Life relève véritablement d'un "méta-univers" dont chaque participant peut programmer une brique particulière.

Taatu est un service gratuit qui ne nécessite aucune installation d'application sur le poste client. L'accès au jeu se fait donc intégralement par le biais du navigateur. Les joueurs disposent d'une monnaie virtuelle, non convertible en monnaie réelle, qu'ils peuvent acquérir par le biais de SMS. Tous les participants sont dotés lors de leur inscription d'un appartement gratuit qui leur permet de recevoir leurs amis de façon confidentielle. Ce lieu de vie est cependant livré sans meuble ni décoration. Des éléments de personnalisation que les joueurs peuvent acheter pour quelques centimes et qui leurs permettront de recevoir leurs contacts et de dialoguer dans des conditions décentes.

"Les forums Internet sont des outils froids tandis que Taatu propose une application conviviale, intuitive. Il y a par exemple des boîtes de nuits dans lesquelles des DJ viennent diffuser leur musique que les joueurs peuvent venir découvrir et commenter en direct" explique Yannick Bollati. Taatu se positionne en effet comme un nouveau média, et non pas comme une plate-forme de développement telle que peut l'être Second Life.

En tant que média, Taatu privilégie donc un contenu adapté. Sa stratégie est donc de multiplier les partenariats avec des éditeurs de contenus. A l'occasion de l'ouverture du service en France, Taatu a par exemple signé un accord avec Allocine.com et s'apprête à en conclure d'autres notamment avec des majors.

Taatu intègre également de multiples formes de campagnes publicitaires des plus basiques telles que des panneaux publicitaires sur des lieux de passage, aux plus élaborées comme la construction d'immeubles interactifs aux couleurs d'un annonceur, des jeux-concours ou encore du placement produit. Les grands comptes ont déjà répondu présent, notamment Nintendo, Ubisoft ou Disney. Si, fut un temps, Yannick Bollati a dû expliquer aux annonceurs l'intérêt de ces univers virtuels ce n'est semble t'il plus le cas aujourd'hui. "Les annonceurs ont bien saisi les enjeux du in-game advertising, nous recevons désormais les appels de manière spontanée" précise le PDG.

Les campagnes sont facturées à l'audience et génèrent 60 % des revenus de Taatu qui compte aujourd'hui 75.000 utilisateurs dont 40 % de belges et 36 % de français. La société compte 23 employés mais devrait embaucher dans les mois à venir. Une levée de fonds "de plus de 5 millions d'euros" est en préparation pour avril 2007, au plus tard. Objectif : accélérer la communication et ouvrir dans 11 pays différents en 2010. Premier pays sur la liste, le Royaume-Uni, pour lequel une version locale devrait être lancée dès cet été.

article paru sur JDN

url original: http://www.journaldunet.com/0612/061222-taatu.shtml

Retour Accueil

Commenter cet article

carette 26/12/2006 17:02

alors tu le met le liens ver mon site moi je lé mi

lora 23/12/2006 16:57

Bonjour je viens de créer un perso dans taatu aussi, mon pseudo c'est lorats

stefleur 22/12/2006 13:42

Je viens de créer un perso dans taatu.
Si vous aussi vous essayé le jeun voici mon pseudo: stefleur
Bye